Accéder au contenu principal

Poème - Les Cœurs unis - The United Hearts

Les Cœurs Unis


J’aimerais que ton soleil réchauffe mes solitudes,
Que ton sourire brise les chaînes de mes tristes habitudes.
Dans des années, des siècles on parlera de tes bienfaits,
On se souviendra que t’as ranimé un cœur glacé.
                       
J’aimerais qu’au delà des glaciers,
Comme une geste de guerriers, 
Des peuples inconnus racontent notre amour inédit,
Au coin du feu se transmet et grandit.
           
J’aimerais te décrire comment mon cœur te voit,
Tu es mon ancrage, tu es mon toit.
Mais hélas ! Les mots sont si imparfaits !
Tu étais là quand le ciel se noircissait.

J’aimerais que tu sois à moi à jamais.
Tout ne sera que parfait,
Dans cette vie et celle d’après,
Comme deux étoiles tout loin et tout près !

Nassim SAID

Posts les plus consultés de ce blog

NASSIM SAID sur FRANCE 24

Au Sommet international sur la sécurité nucléaire, le 24 et 25 mars 2014 à La Haye, la crise en Ukraine domine les travaux et les discussions de la cinquantaine d'Etats présents.

Géopolitique en kabyle (et français): Catalogne, Nouvelle-Calédonie,...

Des sujets d'actualité internationale: la situation en Catalogne, La nouvelle-Calédonie et le terrorisme international.

LOUNES MATOUB : Le Grand Frère Absent

Il s'écroule par terre insouciant  Les bras grands ouverts au vent Agonisant dans un silence violent
Il est mort le beau pin imposant Jadis si fier face aux tempêtes Naguère tombé aux oubliettes
   Le 25 juin 1998, en milieu de journée, le plus éclairé esprit amazigh tombe sous des balles assassines. Le génie kabyle est mort ; alors le vent du désespoir s’empara de la jeunesse, des aînés, des hommes et des femmes et de tous les « hommes civilisés » de par le monde, pour reprendre ainsi les mots du Président français de l’époque M. Jacques Chirac.  Le deuil ne se fera jamais et l’éternelle blessure est toujours là, d’une ampleur semblable uniquement à l’exécution d’un autregénie amazigh : l’éternel YUGURTEN,à Rome.

Ce jour-là fut aussi un tournant dans la pensée kabyle profonde. Inconsciemment la jeunesse sombra dans un désespoir fatal, une résignation sans précédent. Paradoxalement il y eut aussi une prise de conscience inédite mais terriblement intériorisée !
   Ce repli sur soi-même, s…